Contrôler sa conformité opt-in

pour la prospection

Bien avant le GDPR, la loi informatique et libertés et la CNIL nous imposait de recueillir le consentement d’une personne lorsque nous collections son email ou son numéro de téléphone par exemple. Nos contacts doivent consentir à ce que nous utilisions leur adresse email pour notre marketing ou pour d’autres finalités. Mais quand et comment obtenir le consentement de nos prospects ? On vous explique dans notre infographie à télécharger ci-dessous.

 

Quand collecter le consentement ?

La notion de consentement est facile à comprendre : elle désigne toute manifestation de volonté, libre, spécifique, éclairée et unique pour laquelle la personne concernée accepte, par une déclaration ou par un acte plus clair que des données à caractère personnel la concernant fasse l’objet d’un traitement. Mais il faut savoir comment l’obtenir auprès de vos internautes dans les règles de l’art.

Savoir distinguer les différents profils

Tout d’abord, il faut distinguer le profil des personnes dont vous voulez collecter les données. Pour les professionnels et vos salariés, vous n’aurez pas besoin d’un opt-in. Il faut que l’adresse collectée soit bien professionnelle et nominative mais aussi que la raison pour laquelle vous les contactez est bien professionnelle.

Si vous voulez effectuer une collecte auprès des particuliers, on vous explique :

  • si c’est déjà un client, l’opt-in ne sera pas nécessaire mais il faudra que vous ayez une relation commerciale avec cette personne et que vous la contactiez pour une promotion de vos produits ou services.
  • si cette personne est pour le moment un prospect, l’opt-in est obligatoire.

Les caractéristiques d’un bon opt-in

Pour que votre opt-in soit conforme, il doit respecter certaines conditions :

  1. Exprès : la contact doit être acteur de son inscription (case à cocher)
  2. Libre : le contact doit pourvoir retirer son consentement à tout moment sans préjudice
  3. Préalable : le contact doit avoir la possibilité de donner son consentement avant de recevoir le message de promotion
  4. Spécifique : le contact donne son consentement par canal de communication et par marque (on distingue l’opt-in marque de l’opt-in partenaires)
  5. Eclairé : le contact doit être informé sur les finalités et les modalités du traitement avant de consentir
  6. Univoque : il ne doit pas y avoir de doute par rapport au consentement donné

 

Comment laisser la possibilité de retirer son consentement à un contact ?

En plus de règles concernant le consentement des internautes, il faut aussi se pencher sur la possibilité qu’ont ceux-ci de le retirer.

Article 7 du GDPR
  • Obligation d’informer la personne sur la faculté de retrait avant de donner son consentement
  • Donner la possibilité de retirer son consentement à tout moment
  • Rendre simple le fait de donner ou retirer son consentement (lien de désabonnement, centre de préférences)

 

Quid des cookies ?

La collecte des cookies est désormais encadrée avec le GDPR

Il faut que l’internaute consente à la collecte de ses données de navigation via une action positive. A la première visite, un bandeau doit apparaître et informer la personne sur les finalités des cookies déposés, la possibilité de les paramétrer et lui permettre de donner ou pas son consentement.

 

Nous vous avons préparé nos meilleurs conseils pour recueillir le consentement opt-in de vos contacts dans notre infographie GDPR à ce sujet ! Remplissez le formulaire ci-dessous pour la télécharger !

ce contenu vous intéresse ? Renseignez le formulaire pour le télécharger !

Nous pourrons être amenés à vous recontacter pour vous proposer nos meilleures offres

A lire aussi